À propos de Philippe GUARDIOLA

J’ai souhaité arrêter mon métier d’architecte. La cuisine s’est aussitôt imposée à moi car c’est une passion depuis toujours. Une partie de mes proches étant ou ayant été dans la restauration, je me suis intéressé à ce milieu dès mon adolescence.

Mes différentes capacités acquises au cours de mes années d’expériences, seul ou salarié, dans le domaine du bâtiment ou de l’ameublement, me donne une compétence globale de l’entreprise.
Architecte ou Cuisinier ? Métiers de création, d’élaborations, de réflexions, de précisions et de rigueur.

Je réside sur La Rochelle depuis 30 ans.

La cuisine donnant directement sur la rue, le décor envisagé sera typiquement espagnol avec des couleurs vives et chaudes. Il est important que la clientèle, à travers la baie vitrée, puisse me voir élaborer les produits dans ce décor. C’est ce qui fera aussi l’originalité de ce nouvel établissement.

Description

Le local se situe 45, rue Gambetta à La Rochelle. Cet emplacement paraît idéal pour bénéficier de la dynamique du centre ville.
Le voisinage de diverses écoles, de collèges, de foyers, de commerçants, de bureaux et de l’hôpital devrait permettre d’avoir un potentiel non négligeable de clients. La proximité du marché central (150m) me paraît également intéressant.

La cuisine donnera directement sur la rue.

Ce principe de plats à emporter se distingue de la concurrence et permet d’élargir l’offre rochelaise. En effet, il n’existe pas, à l’heure actuelle, de restauration avec ce concept.
Certains offrent bien une petite carte de tapas ou autres à emporter, mais aucun n’exploite complètement ce thème.

Mon établissement sera spécialisé dans les petites rations à emporter ou à livrer (avec un minimum de commande), et je proposerai chaque matin un nouveau “plat du jour“.

La carte, composée essentiellement de produits frais, peut témoigner de l’originalité de l’établissement. Il y sera proposé :
- entrées et soupes
- empanadillas (chaussons farcis de légumes)
- salades typiques
- des plats (spécialités basques, méditerranéennes et françaises)
- salades de fruits frais
- chaussons de fruits
- mixte de fromages et de fruits

Sur le plan humain, je serai seul à travailler. Pendant les vacances scolaires, la fréquentation des écoliers sera remplacée par les touristes.

J’envisage également de communiquer au niveau des plaisanciers du port des Minimes afin de leurs proposer des Tapas à livrer.

Aujourd’hui, je dois créer mon emploi car, je n’ai aucune possibilité d’être salarié. Mes principales passions étant la création et la cuisine, mon choix est certain. Je décide de m’impliquer seul dans cette activité et par conséquent le risque sera moindre.

Que vais-je faire de cet argent ?

Sur le plan technique, afin d’assurer la fabrication, je dois acquérir tout le matériel nécessaire à la confection des différents mets.
Compte tenu d’une de mes anciennes activités (vente de meubles de cuisine), je dispose d’éléments de cuisine “expo“ : caissons à portes et tiroirs, plaque induction, hotte et divers rangements.
J’ai, de plus, en ma possession, pratiquement tous les ustensiles type poêles, faitouts etc.. J’ai également un ordinateur portable.
Il sera juste indispensable d’investir dans un four (600€), une vitrine réfrigérée (2 500€), un frigo (500€), quelques menus mobiliers (1 000€), ustensiles et accessoires
(1 000€).
Une nouvelle devanture est envisagée (2 800€).
J’ai également une quantité de carrelage nécessaire à la rénovation du local.

Le local est réservé depuis trois mois et les loyers sont payés ainsi que 2 mois de caution.

N'oublions pas la main-d'oeuvre des artisans.

J'ai un apport personnel, mais pas suffisant.

Comment vais-je rembourser ?

L’approche du CA est une partie délicate de la création d’entreprise.

Avec un panier moyen estimé à 5,80€ avec boisson, il faudra, pour atteindre un chiffre d’affaire de
41 760,00€ sur l’année, recevoir 7 200 consommateurs.
Ramené au mois, et sur 20 jours d’ouverture, cela représente 30 clients par jours.
Le compte de résultat montre, pour la première année, “un point mort" à 40 127,00€.
L’excédent devrait être de 1 633,00€
J'ai un apport personnel de 7 000,00€.
Je suis auto-entrepreneur.

Mon projet a-t-il un impact sur la collectivité ?

Les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants en termes de qualité de produits et de propreté. Depuis plusieurs années, le marché de “l’emporter“ évolue, et ce n’est que par l’originalité des plats proposés et le “fait maison“ que je peux me distinguer.

Les produits de base seront essentiellement achetés sur le marché qui se situe à 50m, et bien entendu seront frais.

La proximité d'écoles me permettra de proposer des "repas cantines" à emporter.

Exportez ce projet

Vous possédez un blog, une page personnelle, et vous souhaitez donner un coup de pouce à ce projet ?

Copiez-collez le code ci-dessous sur votre site.

<iframe frameborder="0" width="463" height="320" src="https://www.hellomerci.com/fr/projects/le-piment-rouge-plats-et-tapas-a-emporter/widget"></iframe>

Voici comment apparaîtra la vignette du projet une fois exportée sur la page de votre choix :

LE PIMENT ROUGE - plats et tapas à emporter -

11%

“Les "tapas", je suis tombé dedans quand j'étais tout petit! Vous pouvez soutenir ce projet de reconversion par un prêt participatif. ”

La Rochelle (17000)
660 €
collectés sur 6 000 €
0
Jours restants
Fin de la collecte
juillet 2013
Premier remboursement
octobre 2013
Dernier remboursement
juillet 2016
durée totale
36 mois
différé de paiement
2 mois
nombre de mensualités
34
mensualité de
176 €

À propos de Philippe GUARDIOLA

J’ai souhaité arrêter mon métier d’architecte. La cuisine s’est aussitôt imposée à moi car c’est une passion depuis toujours. Une partie de mes proches étant ou ayant été dans la restauration, je me suis intéressé à ce milieu dès mon adolescence.

Mes différentes capacités acquises au cours de...

Lire plus...

Description

Le local se situe 45, rue Gambetta à La Rochelle. Cet emplacement paraît idéal pour bénéficier de la dynamique du centre ville.
Le voisinage de diverses écoles, de collèges, de foyers, de commerçants, de bureaux et de l’hôpital devrait permettre d’avoir un potentiel non négligeable de clients....

Lire plus...

Que vais-je faire de cet argent ?

Sur le plan technique, afin d’assurer la fabrication, je dois acquérir tout le matériel nécessaire à la confection des différents mets.
Compte tenu d’une de mes anciennes activités (vente de meubles de cuisine), je dispose d’éléments de cuisine “expo“ : caissons à portes et tiroirs, plaque...

Lire plus...

Comment vais-je rembourser ?

L’approche du CA est une partie délicate de la création d’entreprise.

Avec un panier moyen estimé à 5,80€ avec boisson, il faudra, pour atteindre un chiffre d’affaire de
41 760,00€ sur l’année, recevoir 7 200 consommateurs.
Ramené au mois, et sur 20 jours d’ouverture, cela représente 30...

Lire plus...

Mon projet a-t-il un impact sur la collectivité ?

Les consommateurs deviennent de plus en plus exigeants en termes de qualité de produits et de propreté. Depuis plusieurs années, le marché de “l’emporter“ évolue, et ce n’est que par l’originalité des plats proposés et le “fait maison“ que je peux me distinguer.

Les produits de base seront...

Lire plus...

Partagez ce projet !

Exportez ce projet

Vous possédez un blog, une page personnelle, et vous souhaitez donner un coup de pouce à ce projet ?

Cliquez-ici pour exporter la vignette du projet.

Exportez ce projet

Copiez-collez le code ci-dessous sur votre site.

<iframe frameborder="0" width="463" height="320" src="https://www.hellomerci.com/fr/projects/le-piment-rouge-plats-et-tapas-a-emporter/widget"></iframe>
Cliquez pour copier
lenders

12

prêteurs participent déjà au financement de ce projet.

Default-avatar
Default-avatar
Default-avatar
Mickaël T.
Default-avatar
Default-avatar
Default-avatar
Default-avatar
Guardiola Martine
Default-avatar
Default-avatar
Default-avatar
Comments-badge-flat.fr
Connectez-vous ou créez un compte pour commenter ce projet.
Philippe GUARDIOLA

Merci Madame POUCET pour votre contribution.

Philippe GUARDIOLA

Merci Martine et JJP de votre contribution.
Je ne suis pas certain de pouvoir récupérer Toute ma demande.
Dans ce cas vous serez remboursés, car sur ce genre de contribution c'est .....tout ou rien!
Bises à vous.

Martine PERROT

Allez, Philippe COURAGE, il ne faut pas perdre espoir.....
Et ont espère à notre prochain passage à La Rochelle pour commander et déguster tes tapas.
Bises
Martine PERROT

Catherine JOUAULT

Courage Philippe, même si ça n'avance pas très vite ! Il faudrait que les gens se mobilisent un peu plus tout de même, si on veut, un jour, pouvoir commander des plats et des tapas au couleur du sud !

Philippe GUARDIOLA

Super et merci à Martine et Jean!!!!
Le four est acheté.
Maintenant et grâce à vous deux, c'est l'appareil "anti insectes" (obligatoire) que je vais commandé dès demain matin. Je pensais qu'une tapette en plastique à 5 € me suffirait, et bien.....non!, Il me faut un truc plus moderne!!
Encore merci.

Jean Renoud

Vivement qu'on les goute ces tapas !

Philippe GUARDIOLA

Merci Cathy et Caro, je suis sur le bon chemin!

caroline auger

Je crois en toi ! fonce et ne te retourne pas!!!!!

Philippe GUARDIOLA

Merci Philippe, les petits ruisseaux font les grande rivières!

Philippe GUARDIOLA

Merci Domi, c'est sympa. A très bientôt.

Philippe GUARDIOLA

Merci Mickaël.
Comment avez vous trouvé mon projet?
Cordialement.

Catherine JOUAULT

Croisons les doigts pour ce lancement ! Connaissant la passion et les talents culinaires de Phil, la réussite est au bout du chemin, si ensemble nous l'aidons à démarrer au plus vite cette création.
Un peu de soleil dans l'assiette nous fera le plus grand bien. Nos papilles vont être ravies ! Vivement l'ouverture !

Philippe GUARDIOLA

Belle aventure!!!